Fire Emblem : Elibe's Crush
Bienvenue à toi! Tu ne t'es pas encore connecté, donc je t'invite à le faire, ou, si ce n'est pas encore fait, a t'inscrire! N'oublie pas de cliquer pour nos topsites!

Fire Emblem : Elibe's Crush

Un forum RP tiré de Fire Emblem et plus particulièrement des volets 6, 7 et 8.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 récit du RP impliquant Arty Valdi et Risson Le Hérisson

Aller en bas 
AuteurMessage
Arty Zayox
Docteur ès orthographe
Docteur ès orthographe
avatar

Sexe : Masculin Messages : 259
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 33
Localisation : Continent de Magvel, la lutte contre Grado ne fait que commencer...

Feuille de personnage
Nom Personnage 1: Alicia De Loran
Nom Personnage 2: Zethla
Nom Personnage 3:

MessageSujet: récit du RP impliquant Arty Valdi et Risson Le Hérisson   Jeu 4 Oct - 8:10

J'ai décidé de rassembler sur un seul et même topic le récit des aventures de nos persos. Je vais reprendre tout ce qu'on a écrit, et le mettre ici, ce sera plus facile à relire qu'en passant d'un topic à l'autre. J'espère aider d'éventuels futurs membres qui voudraient juger le RP ici présent avant de s'inscrire, en condensant tout au même endroit.
Par contre, au vu de la quantité de texte à mettre, et étant donné que mon partenaire de RP s'est barré, je serai obligé de double-poster (s'il avait été là, on aurait posté chacun ce qu'on avait déjà posté).
A l'heure à laquelle j'écris ces lignes, la suite semble fortement compromise, donc, lecteurs, attendez-vous à une histoire inachevée, ça vous évitera des déceptions (ça n'empêche pas l'épisme d'être au rendez-vous, je vous assure).

Prologue : arrivée de Max Nobody sur le continent de Magvel

Le marché de Badon, la plus grande ville portuaire de Lycia, était surtout réputé pour son poisson. Quoi de plus normal pour une ville portuaire, de s'adonner à la pêche? Le nombre d'étals dans ce marché est impressionnant, ils s'étendaient à perte de vue. Nous ne pouvions même pas les compter. Malgré tout, la diversité de la vente était assez limité. La plupart de la population de Badon était en effet marins, ou pêcheur, ce qui fait que les vendeurs qui vendaient d'autres produits avaient assez peu de concurence.

C'est dans cet univers qu'un jeune homme, une épée accrochée à la taille, pénétra, à la recherche d'informations. Max Nobody aborda un marchand de fruits, auquel il montra un portrait (représentant son cousin Clemwyx Nobody) en demandant :


- Hé, dites moi, vous n'auriez pas vu cet homme par hasard?

Le marchand ne jugea pas utile de regarder le portrait, et annonça à son client potentiel

- Si vous saviez le monde que je vois chaque jour passer dans notre belle cité... Attendez voir... , dit-il en examinant le portrait. Lui, par contre, je m'en rapelle. Un petit vaurien, qui n'arêttais pas de me voler chaque jour! Si vous voulez mon avis, il mérite d'être pendu haut et court!

- Arêttais? Pourquoi parler de lui au passé? Demanda Max, subitement inquiet, sans noter qu'il avait dit qu'il "mérite" d'être pendu

- Cela fait bien 4-5 mois que je ne l'ai pas revu. Si vous voulez mon avis, c'est la perspective de ce nouveau monde qui l'a interressé. Il doit bien être en train de piller je ne sais quoi là bas.

Max ne put retenir un sourire. Non seulement Max savait que les "nouveaux mondes" interressaient grandement Clemwyx, mais également parce que, pour la première fois depuis un an qu'il était à sa recherche, avait une piste. Un peu bancale, certes, mais une piste quand même.

- Merci. Dites moi, vous pensez que je puisse trouver un bateau au port?

- Je penses, oui. Si vous voulez mon avis, vous ne devriez pas mettre longtemps à y aller, en 3 jours le voyage est fait.

- Très bien. Au revoir. fit Max en prenant la direction du port.

- Attendez! Vous ne voulez pas au moins... Rah, ce n'est pas la peine... Encore une vente ratée... Tsch.

-------------------------


Le port de Badon, un grand port (le plus grand le Lycia) avec... Ce que compte normalement un port : Marins, bateaux, et caetera. Mais ici, c'était en quantité astronomique. On ne pouvait faire un pas sans rencontrer un marin, ou bousculer quelqu'un. Et c'est justement en le faisant que Max rentra dans le port à proprement parler. Il s'approcha d'un bateau à l'air plutot solide, puis demanda au premier marin qui passa (il n'eut pas à attendre longtemps) où est-ce qu'il pourrait avoir un bateau pour aller au continent découvert récemment. Le marin lui parla alors du bateau La Lola et de son capitaine, qui accepterais sûrement de l'emmener. En effet, ce dernier avait déjà fait de nombreux voyages pour relier les deux continents. L'épéiste se dépècha alors et chercha le navire. Cette recherche, longue, très longue, ne suffisait pas à le décourager. Il finit par trouver le bateau et son capitaine, un grand gaillard qui devait approcher de la 40aine et qui dominait Max d'une bonne tête, et lui demanda combien coutait la traversée. Après une bonne demi-heure d'échange (Max avait hérité de ses parents un très grand entêtement), ils finirent par se mettre d'accord sur 500 pièces, payables d'avances. Et ainsi, Max embarqua pour le continent de Magvel. Il avait été prévu qu'ils devraient accoster à Frelia. Le capitaine lui avait remis un plan de Magvel, ainsi il pourrait organiser ses recherches. Max commencerait par Frelia, puis il quitterais ce pays par l'Ouest afin de rejoindre Carcino, puis Rausten, puis Jehanna, puis Grado, puis Renais, puis retournerais à Frelia pour revenir au pays, parce que si il n'y était pas, il y avait peu de chances qu'il allait y aller. Si ça ce trouve, il était même parti puis revenu... Non, il n'aurait pas eu le temps de tout voir... A cette pensée, Max décida de ne se renseigner qu'auprès des grandes villes de ces pays... Puis le capitaine appella à lever l'ancre, coupant ainsi le fil de ses pensées...

Entrée en scène d'Alicia et Zethla


Alicia avait fait un long voyage depuis Jehanna. Elle s'était mise en quête d'un archer, comme on le lui avait conseillé là-bas. Elle avait cherché la taverne la plus proche pour se renseigner. Mais de tous ceux vers lesquels elle avait été dirigée, aucun n'avait fondé de guilde, ni n'avait l'intention d'en fonder une. Elle revint, insista, ce qui fut pour elle l'occasion de donner une bonne leçon à un malotru un peu trop entreprenant qui, pour avoir voulu passer du bon temps avec elle, allait devoir se résoudre à faire une croix sur ce genre de plaisir pour le reste de sa vie. Après ça, le tenancier se rappela d'un archer auquel personne n'avait encore pensé, car, contrairement à tous les autres guerriers, il passait peu de temps dans la taverne. Du genre taciturne et casanier, il était venu une fois pour se renseigner sur la ville, et c'était tout. C'était d'ailleurs assez récent.
Alicia obtint une vague indication pour le trouver, qui devait néanmoins s'avérer suffisante. Elle se dirigeait vers l'endroit, quand elle vit un jeune homme qui lui sembla correspondre à la description qui lui en avait été faite. Et en plus, il avait son arc sur lui.

-Excusez-moi... Je cherche une guilde. A Jehanna, on m'a parlé d'un archer qui en avait fondé une. C'est vous ?
-... J'ai effectivement le projet d'en fonder une, mais... Attendez, c'est qui, qui vous a parlé de moi ? Il était comment ?
-Baraqué, mal rasé, une cicatrice en travers de la joue...
-Évidemment. C'est le seul qui était au courant...
-Vous le connaissez ?
-C'était mon meilleur ami, quand j'étais dans la même guilde que lui. Bon, bref, j'ai le projet de fonder une guilde, mais personne n'est intéressé pour la rejoindre, pour le moment. Je manque d'expérience, et je suis un peu jeune pour être vraiment crédible en tant que chef d'une bande de mercenaires... Je sais pas pourquoi il dit que je l'ai créée sans savoir ce qu'il en est...
-Une guilde déjà créée a plus de chances d'attirer les mercenaires qu'une guilde qui ne l'est pas encore.
-... Je comprends. Vous êtes intéressée pour en faire partie ?
-Vous m'avez l'air plus vivable que les rustres que j'ai vus à la taverne. Ils n'ont certes pas tous été aussi entreprenants que celui qui va pleurer tout le reste de sa vie la perte de ses bijoux de famille, mais j'ai bien vu qu'ils approuvaient. Ils espéraient peut-être se joindre à lui pour "faire ça en groupe"...
-Mais deux, c'est peu pour fonder une guilde...
-Vous avez essayé d'enrôler dans toute la ville ?
-J'ai passé plus de temps à chercher un quartier général, mais j'ai quand même un peu ratissé la ville.
-Dites-moi où vous n'avez pas fouillé, je vais aller voir.
-Hum... L'endroit le plus probant, ce serait les quais. Des bateaux arrivent tous les jours, et l'un d'eux ne devrait pas tarder. De mon côté, je vais essayer ailleurs. Je vous rejoindrai sur les quais dans quelques minutes.

Alicia partit donc en direction des quais où elle apprit rapidement qu'en fait, le bateau était déjà arrivé, et les passagers, débarqués. On lui apprit qu'un type armé d'une épée avait fait partie du voyage, quand elle s'enquit de la présence, à bord, d'éventuels combattants, et qu'il était allé à la sortie de la ville.
Elle se dépêcha de courir dans cette direction, se disant qu'elle reviendrait sur les quais quand elle l'aurait trouvé, qu'il la suive ou pas. Et l'autre n'avait pas l'air trop impatient, ça devrait aller, de ce côté-là.


Pendant ce temps, Max Nobody débarque à Port Kiris (et même, sort de Port Kiris)

De la plaine, de la plaine, de la plaine. C'est tout ce qu'il y a à décrire dans cette... Plaine. A part une maison, une bande de bandits, un lac, des arbres... Des bandits? Facilement reconnaissables à leurs haches tout ce qu'il y a de plus vulgaire, une bande de 5 bandits se dirigeait résolument vers Port Kiris. Seulement, de cette même ville, sortait un jeune homme, armé d'une épée. Max Nobody, qui venait de débarquer, avait vu les brigands, qui, a leurs tours, l'avait remarqué. Sans crier gare, les bandits encerclèrent l'épéiste, juste au bord du lac, leurs haches sorties. Ce n'était pas sa bourse qui interressaient pour l'instant ces bandits, ils savaient qu'un homme armé ne se rendrait pas sans combattre. Ils lui prenaient d'abord sa vie, puis sa bourse. Max sortit son épée, défiant les bandits du regard. Aucun n'osait passer à l'attaque, mais chacun savait que ce moment allait arriver, tôt ou tard. L'un esperait une issue, les autres faisaient monter la pression.

-------------------


To be continued... On the next post
Prochainement dans cette aventure : combats, gains d'expérience, montées de niveaux, stratégie, et sadisme! Restez avec nous!

_________________


Arty Valdi, admin on EsC's forum since... TheFuel's inscription~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-consoles.bbactif.com/
Arty Zayox
Docteur ès orthographe
Docteur ès orthographe
avatar

Sexe : Masculin Messages : 259
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 33
Localisation : Continent de Magvel, la lutte contre Grado ne fait que commencer...

Feuille de personnage
Nom Personnage 1: Alicia De Loran
Nom Personnage 2: Zethla
Nom Personnage 3:

MessageSujet: Re: récit du RP impliquant Arty Valdi et Risson Le Hérisson   Jeu 4 Oct - 10:18

L'aventure commence vraiment : Max, Alicia et Zethla réunis dans leur premier affrontement!

Alicia courait en direction de la sortie de la ville. ("Normalement, avec son avance, il devrait être repérable, une fois que je serai sortie de la ville, compte tenu du terrain...")
Effectivement, une fois sortie, et arrivée dans la plaine, il était nettement visible. Et pas tout seul. Il s'était fait encercler. Bon, au moins, courir était maintenant inutile. Elle aurait pu croire qu'elle était attendue.
Elle mettait la main à son épée, quand elle réalisa que cet homme ne la connaissait pas, et qu'il pourrait croire à une ennemie de plus. Elle décida de parler d'abord.

"Besoin d'aide ?" l'interpella-t-elle. Et, sans attendre la réponse... "J'arrive! J'ai horreur des hommes qui se mettent en groupe contre un seul adversaire. Ma lame peut en témoigner."

Pendant ce temps, dans la ville, Zethla arrivait sur les quais, où il remarqua rapidement l'absence de la fille qu'il avait croisée quelques minutes plus tôt. Tout comme pour Alicia, il se fit renseigner par l'homme qui avait vu un porteur d'épée débarquer, et une fille qui avait suivi la même direction. Le jeune homme se dirigea à son tour vers la sortie de la ville.

________________________________________________________________________________

Max, d'abord surpris par l'arrivée du miracle qu'il éspérait, répondit vite à sa question

- Je suis juste un peu encerclé, donc ouais.

Alors, le chef hurla une dispersion, et alors les bandits céssèrent d'encercler Max. Mais sans cesser d'être en posture de combat. Le combat semble inévitable, mais de toute façon...

-
J'ai horreur des bandits. Vous êtes prête?


Début de Bataille

Bataille de type mortelle

Carte :

(Note = Les coordonnées seront semblables à celle d'un plateau d'échecs. C'est à dire des nombres pour les lignes (1 étant la plus basse) et des lettres pour les colonnes (A étant la plus à gauche))

Spoiler:
 

Spoiler:
 
(Note = Lors d'une bataille de type mortelle, les unités tuées ne peuvent revivre, sauf si elles ont atteint le niveau 5, auquel cas elles peuvent passer l'épreuve de résuréction a la fin de la bataille.)


j'ai mis sous spoiler les détails qui ont servi au combat, pour ne pas entraver la lecture, sans toutefois faire de coupures dans le message original:
 


________________________________________________________________________________
Alicia veut se battre!

________________________________________________________________________________



"Prête! Je ne me sens jamais autant en vie que dans des moments comme celui-là!"


________________________________________________________________________________


Note : pour les combats, hors dialogues, il est évident que je vais offrir des résumés, plutôt que de vous assommer avec des "Machin frappe et touche! 6HP perdus! Truc esquive!" Sans parler des déplacements des personnages.

récit simplifié du combat :
 

________________________________________________________________________________
Zethla se joint à la bataille!

________________________________________________________________________________

C'est à ce moment-là que Zethla sortit de la ville et aperçut la jeune fille, ainsi qu'un autre homme, vraisemblablement celui qu'on leur avait indiqué à tous les deux, engagés dans une bataille.
("Soit ils ont été attaqués alors qu'ils étaient en pleine discussion, soit l'un des deux prête main-forte à l'autre. C'est vraisemblablement elle qui est venue en renfort. D'ailleurs, si moi, j'arrive en renfort, il n'est pas exclu que d'autres ennemis viennent par le même chemin, mais je ne peux pas vraiment me prémunir contre ça. Pour le reste... Les distances qui séparent tout ce monde devraient permettre à trois combattants de survivre à cette épreuve, si on ne manœuvre pas n'importe comment...")

Il était ravi de l'occasion qui lui était donnée de s'illustrer. Enfin, il allait montrer de quoi il est capable. Devant deux recrues potentielles pour sa future guilde, en plus! Hors de question de les laisser faire tout le travail! "J'arrive, laissez-moi vous aider!" cria-t-il.

De son côté, Alicia se mit en devoir de punir celui qui avait eu l'audace de croire qu'il pouvait la vaincre, en se permettant le luxe de la rater. Cette erreur lui avait coûté la vie. Il avait beau ne pas encore être un cadavre, c'était tout comme. Elle allait l'achever.



________________________________________________________________________________


récit simplifié, suite:
 


________________________________________________________________________________


Max : - Bon, allez, je suis gentil, je vais vous laisser celui là. Et le dernier, aussi, si vous voulez. Mais uniquement si vous pensez que vous pouvez le faire, hein, je me ferais une joie de vous aider, mais bon, je ne vais pas m'amuser tout seul, c'est impoli.


________________________________________________________________________________
Zethla se fait attaquer!

________________________________________________________________________________


"Argh! (La protection des arbres n'a pas suffi...) Si je le rate, achevez-le, ok ?" cria-t-il à Alicia. "Sinon, je risque d'y passer! (Rah, à peine arrivé, et j'ai déjà besoin qu'on sauve ma peau... Faites que je ne le rate pas, pitié, je me fais déjà assez l'effet d'être un boulet...)"

récit simplifié:
 

"Yeah, je l'ai eu! (Heureusement qu'il était déjà blessé, n'empêche...)"

Alicia répondit à Max : "Merci, vous êtes plus galant que ces brutes épaisses. L'archer nous a rejoint en me retrouvant, on vous racontera ça quand on sera plus au calme. Il peut sûrement nous aider à en finir, même s'il n'y a plus trop d'opposition, à présent..."


________________________________________________________________________________


Max - ... Bien. Il ne nous reste plus qu'a attendre l'archer afin d'y aller tous les trois. Je ne penses pas qu'il puisse nous atteindre si nous nous y mettons à trois sur lui.


________________________________________________________________________________


Zethla s'adressa à Max : "J'ignore quelles sont vos connaissances en matière de stratégie, mais je pense que l'intérêt de s'y mettre tous ensemble contre le dernier est suffisamment évident pour qu'il soit inutile de l'expliquer."

Alicia : "En ce qui me concerne, c'est assez évident. Allons-y tous ensemble."

Elle n'en laissait rien paraître, mais elle était frustrée. Jusque-là, elle n'avait pas pu achever un seul ennemi. Il n'en restait plus qu'un. Elle espérait bien être celle qui mettrait fin à sa vie, pour pouvoir le torturer. Que l'épéiste ait sa part, ok, mais il en avait tué trois à lui tout seul! Même cet archer avait eu la chance de tuer quelqu'un! Elle se sentait jalouse et frustrée. Surtout que ces bandits étaient de parfaites représentations de ce qu'elle ne pouvait pas supporter chez un homme. En torturer ne serait-ce qu'un seul était un trop bon exutoire pour accepter de faire une croix dessus. Fut-elle une pierre tombale.


________________________________________________________________________________


Max ne put réprimer un léger sourire. Il essayait toujours de meubler la conversation, mais ça avait (en général) des conséquences désastreuses. Après s'être promis intérieurement de ne plus recommencer, il remarqua que son adversaire les attendais patiemment. Encore un auquel sa fierté allait coûter la vie... Puis il en profita pour examiner un peu plus en détail Alicia (du coin de l'oeil, faut pas donner l'impression d'être un pervers, non plus). Le premier mot qui lui vient à l'esprit était "pureté". Ce qui se révèle faux, vu sa manière de combattre... Il se peux qu'elle soit difficile à cerner. Mais n'importe qui peut donner des informations...

________________________________________________________________________________


récit simplifié:
 


________________________________________________________________________________


Là, Max hésitait grandement. Il préfèrait laisser la fille s'en charger, afin qu'elle s'amuse un peu, mais il était évident qu'elle risquait d'y rester... A moins que l'archer l'attaque puis qu'elle le finisse. Bon, sa décision était prise. Il devait la laisser faire. C'est vrai, quoi, à chacun son petit plaisir...

________________________________________________________________________________
La fin du combat

________________________________________________________________________________


récit simplifié:
 


________________________________________________________________________________


A la fin du combat, Max se rapprocha d'Alicia, afin de lui parler

-Eh bien, eh bien. Une chose est sûre, vous savez vous défendre. Je me demande où vous avez si bien appris à vous battre, mademoiselle...?


________________________________________________________________________________
Une mercenaire inquiétante

________________________________________________________________________________


Alicia, tout à sa joie d'avoir achevé un ennemi de ses propres mains, enfin, de sa propre épée, ne répondit pas. Elle sortit un flacon de sa poche, l'ouvrit, et versa deux ou trois gouttes de son contenu sur la blessure béante qui condamnait le dernier bandit à une mort certaine, rien que par sa seule hémorragie.
"Que faites-vous ? Vous lui donnez un remontant ?" demanda Zethla, intrigué par son manège.
Le hurlement de douleur du bandit coupa court à certaines interrogations, et en fit naître d'autres.

"Mais... Qu'est-ce que vous faites ? Oo"
"Vous avez raison, c'est un remontant." ^^
"Mais vous ne le lui faites pas boire."
"Non. Je le dépose sur ses blessures."
"... Ce ne serait pas de la torture ?"
"Peut-être bien que si." ^^
"Mais... Qu'est-ce qu'il vous a fait ? Oo Enfin, je veux dire, d'accord, sans nous, ils auraient tué cet épéiste, mais c'est pas une raison... D'ailleurs, on les a bien tué, nous, alors qu'au départ, ça ne nous concernait pas..."
"Ces brutes épaisses avaient essayé de me recruter. Ils voulaient me faire jouer le rôle de l'appât qui séduit le pigeon pour mieux le désarmer, afin de faciliter le travail des autres lâches. A ce moment-là, j'ai bien essayé de les tuer, mais une fois les trois premiers étalés par terre, les autres ont fui sans demander leur reste. Ça m'a frustrée. Je suis très contente d'avoir pu éliminer moi-même leur chef. ^^
Au moins, il a pu réaliser avant de mourir que c'était une idée dangereuse de ne me voir que comme une aguicheuse tout juste bonne à faire baisser la garde des hommes... Et à faire monter autre chose, hu hu hu. La douleur va le maintenir conscient jusqu'à ce que son cœur s'arrête. Impuissance, frustration, douleur et regrets. L'ultime punition avant la mort."
Zethla n'en croyait pas ses oreilles. Cette femme était effrayante. Comme elle restait tournée vers sa victime, se délectant apparemment de sa souffrance (°°'), il chercha l'épéiste du regard. Il se demandait ce qu'il en pensait. Se demandait-il lui aussi, si voyager avec cette sadique était vraiment prudent ? N'était-elle pas capable de les tuer, par simple soif de sang à satisfaire ?
L'épéiste devait être de taille à riposter, et ne se laisserait sans doute pas assassiner facilement, mais lui, Zethla, était une proie facile. D'ailleurs, elle pouvait très bien faire ça dans leur sommeil...



To be continued... On the next post

Prochainement dans cette aventure : La naissance d'une guilde de mercenaires, un objectif commun, le début d'un long voyage! Restez avec nous!

_________________


Arty Valdi, admin on EsC's forum since... TheFuel's inscription~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-consoles.bbactif.com/
Arty Zayox
Docteur ès orthographe
Docteur ès orthographe
avatar

Sexe : Masculin Messages : 259
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 33
Localisation : Continent de Magvel, la lutte contre Grado ne fait que commencer...

Feuille de personnage
Nom Personnage 1: Alicia De Loran
Nom Personnage 2: Zethla
Nom Personnage 3:

MessageSujet: Re: récit du RP impliquant Arty Valdi et Risson Le Hérisson   Dim 14 Oct - 8:51


Une alliance de mercenaires se créée!

Max, d'abord intrigué par cette scène on ne peut plus étrange, sourit. Il n'y a pas à dire, elle était spéciale. Mais il ne s'inquiétait pas outre-mesure. Si elle avait voulu sa mort, elle aurait simplement attendu que les bandits le tue. Si elle voulait sa bourse, elle aurait simplement attendu que les bandits le tue avant de tuer les bandits. De plus, il s'aperçut vite que si elle faisait ça, c'était pour punir ces adversaires. Les faire souffrir. Nul doute qu'elle faisait ça à chaque fois, comme une sorte de rituel. Son but, c'est de tuer, de faire souffrir, de sentir l'excaltation du combat. Elle n'allait donc pas les tuer quand ils seraient sans arme. Et puis, peut-être avait-elle des infos interressantes... Bien que, pour une fois, Max ésperait le contraire...

- Ah, excusez mon impolitesse. Je m'apelle Max Nobody, je viens d'Elibe. D'Araphen, pour être exact.

-------------------------------------------------------------------------------

Il n'avait pas l'air trop inquiet. Plus qu'à espérer que cette confiance était bien fondée, et ne relevait pas de l'inconscience. Zethla se rappela alors qu'ils ne s'étaient pas présentés. Ils avaient des tas de choses à se dire.
"C'est vrai, on ne s'est pas présenté, et on ne vous a toujours pas dit pourquoi on a débarqué. Je m'appelle Zethla, je veux fonder une guilde, et j'étais en quête de mercenaires."
Alicia prit la parole. "Je suis Alicia de Loran, un petit village de Jehanna. Je suis mercenaire, à la recherche d'une guilde. On m'en a indiqué une, qui en réalité n'est pas encore tout à fait créée."
Zethla poursuivit : "On était en train de chercher des guerriers, on s'est renseigné au port. Elle y est d'abord allée; ensuite, je suis allé la retrouver. Mais elle était partie."
Alicia continua : "Quelqu'un m'a dit avoir vu débarquer un homme armé d'une épée qui avait pris la direction de la sortie de la ville."
Zethla déclara : Le même homme m'a dit vous avoir renseignée. J'ai pris le même chemin, et je vous ai rejoints... en pleine bataille."
Alicia conclut : "Elle était sur le point de commencer quand je l'ai rattrapé. Cinq bandits l'avaient encerclé."
Zethla se tourna vers Max : "Et vous, qu'est-ce qui vous a fait faire ce voyage ? Après tout, vous avez changé de continent pour venir ici..."

------------------------------------------------------------------------------------

- C'est vrai. Je ne vous ait pas raconté mon histoire. Il s'éclaircit la gorge afin de continuer Je suis le fils d'un petit noble d'Araphen, et, en tant que tel, j'ai eu l'existance insouciante de ceux qui ne sont jamais dans le besoin. J'ai ainsi appris l'art de l'escrime. Mais, un jour, alors que j'étais dans les bas fonds d'Araphen, j'aperçus une attaque de bandits. Ne me sentant pas de taille, surtout que je n'avais pas mon épée, je suis retourné chez moi, et j'expliquait la situation à mon père. Bien entendu, il était déjà PARFAITEMENT au courant, et il ne comptait RIEN faire. Ca m'a énervé, alors, je suis parti. Et je me rapellais de mon cousin, Clemwyx Nobody. Il est tombé dans la clandestinité, et je compte bien le rejoindre. Et une piste m'a indiqué qu'il pourrait fort être sur ce continent.

------------------------------------------------------------------------------------

Zethla se mordit la lèvre inférieure, signe de sa gêne à l'idée de ne pas pouvoir dire autre chose, pour continuer la conversation de façon naturelle, que le fait qu'il ne pouvait pas l'aider : "J'ai bien peur de ne pas pouvoir vous renseigner."
Alicia secoua la tête : "Moi non plus. Vous avez une idée précise de l'endroit où le chercher, ou vous comptez faire le tour de tout le continent ? Si c'est le cas, je veux venir! J'ai pas mal voyagé, et j'aime beaucoup ça! Vous ne diriez pas non à de potentiels alliés pour d'éventuelles prochaines batailles ?"
Zethla attendait qu'il réponde pour donner son avis, mais lui aussi, préférait voyager en groupe. Étant donné sa spécialité, il était un peu obligé, de toute façon...

---------------------------------------------------------------------------------------

Max eu une petite réflexion de 2 à 3 secondes. Et si...

- J'ai une meilleur idée. Si je viens avec vous dans votre guilde, non seulement ça vous arrange, car c'est toujours de la puissance en plus, mais ça m'arrange également, car, avec les nombreux voyages, je suis sûr que je finirais par le trouver. Qu'en dites vous?

---------------------------------------------------------------------------------------

Zethla eut le sentiment d'être tombé sur un oiseau rare. UN ÉPÉISTE TÉLÉPATHE!! (*SBAFF*)
"Ça m'arrange sacrément! Un archer ne peut pas vraiment s'aguerrir seul, il combat comme soutien offensif... Vu mon manque d'expérience, je ne vais peut-être pas m'autoproclamer chef de guilde, mais je serais ravi qu'on voyage tous ensemble! Vous êtes toujours intéressée, mademoiselle Alicia ?"
Il se faisait l'impression d'être exagérément respectueux, avec cette façon de s'adresser à elle, mais aucun des deux mots, pris séparément, ne lui convenait. "Mademoiselle" semblait tout aussi ampoulé, et "Alicia", même avec le vouvoiement, lui semblait trop familier. Et si lui trouvait que c'était trop familier, elle, elle risquait carrément de ne pas apprécier...
"Vous pouvez m'appeler juste par mon prénom! ^^ Vous aussi!" dit-elle à l'épéiste. "Je suis tout aussi partante pour voyager, que pour intégrer votre guilde! Mais je me réserve le droit de ne plus en avoir envie, si je décide que son commandant ne la gère pas comme je l'aimerais." fit-elle en lui adressant un clin d’œil qui le troubla.
Il se demanda de quelle façon il devait interpréter ça. Et s'il y avait plusieurs interprétations... En attendant, il se réjouissait d'avoir des alliés.


-----------------------------------------------------------------------------------------

Voilà qui n'était pas pour déplaire à l'épéiste. Enfin, il avait de quoi sourire : Une occasion de s'entrainer, des alliés, son épée lui battant le flanc, et une piste. Que demande le peuple?

- Dites moi, je suppose que vous avez réfléchi à un nom pour cette guilde. Non?

------------------------------------------------------------------------------------------

Zethla fut pris de court. Il n'avait jamais réfléchi à cet aspect-là.
"Heu... Si vous acceptez de combattre sous mon commandement... Les mercenaires de Zethla, c'est un peu prématuré, ou... Ça vous convient ?" ^^''''''
Il était horriblement gêné. Y avait sûrement mieux à trouver, mais là, aucune idée ne lui venait à l'esprit.
Alicia prit la parole pour dire ce qu'elle en pensait : "S'il devait s'avérer que vous n'avez pas la carrure d'un chef, je demanderai à ce que le nom change. A supposer que j'y reste, évidemment. ^^ Mais c'est grâce à vous qu'on s'est tous rencontrés, alors, je pense que pour cette raison-là au moins, le nom est justifié."

------------------------------------------------------------------------------------------

Max : Je suis tout a fait d'accord. A présent, il reste à trouver des mercenaires, c'est ça? Et bien il faut se mettre en route. En avant!



Zethla : "Vous n'avez aucune idée de l'endroit où commencer par chercher votre cousin ? On peut aller dans n'importe quelle direction ?"



Max : Eh bien... Le préférable, ce serait de commencer par une ville, une taverne, une prison, quelque chose ou un voleur est a même d'avoir laissé des informations, ou bien d'y être.



Zethla réfléchit. Par où commencer logiquement, quand on cherche quelqu'un ...? Par les villes les plus importantes, peut-être... Et la plus proche était...
"Je propose de commencer par Frelia, puisqu'on y est. On aura plus de chances à la capitale, mais on pourra se renseigner dans toute ville qui sera sur le chemin. Ça vous convient à tous les deux ?"
Alicia était totalement indifférente au nom de l'étape. Seule comptait le fait qu'elle existait.
"Là ou ailleurs, peu m'importe. Je n'ai rien à redire sur la destination."


Max : - Personnellement, ça me va. Et avec un peu de chance, il y aura un peu d'action en chemin.

To be continued... On the next post
Prochainement dans cette aventure : Une autre bataille, une nouvelle alliée, une mystérieuse organisation! Restez avec nous!

_________________


Arty Valdi, admin on EsC's forum since... TheFuel's inscription~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-consoles.bbactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: récit du RP impliquant Arty Valdi et Risson Le Hérisson   

Revenir en haut Aller en bas
 
récit du RP impliquant Arty Valdi et Risson Le Hérisson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan'art!!de Feca de stasis.
» TOUT S'EXPLIQUE...!!! Historique des trades impliquant les Leafs et les Stars (du plus récent au plus vieux)
» "L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle." (Philippe d'Arty)
» arty ♦♦ my heart is nuclear, love is all that i fear.
» Quand le Serpent en vient à mordre le Blaireau (Pv Arty ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : Elibe's Crush :: Le Forum :: FEEC Le site Web-
Sauter vers: